You are currently viewing Quelle est l’empreinte écologique d’un véhicule, de sa conception à sa mise en circulation ?

Quelle est l’empreinte écologique d’un véhicule, de sa conception à sa mise en circulation ?

Le réchauffement climatique est provoqué par l’émission et l’accumulation de gaz à effet de serre (GES) dans l’air. Le taux de GES augmente régulièrement en raison des actions des hommes. La voiture, un des plus grands émetteurs de GES, a un bilan carbone très élevé. Quelle est l’empreinte écologique d’un véhicule sur l’environnement ?

Qu’est-ce que l’empreinte écologique ?  

L’empreinte écologique est un indicateur qui permet d’évaluer la différence entre la capacité de la nature à fournir une offre en ressources et les actions des hommes. Elle permet de mesurer ce dont les humains ont besoin et ce que la nature peut offrir. Calculée en hectares globaux (hag), elle sert à sensibiliser l’homme et l’incite à adopter le mode de vie en fonction des ressources de son environnement.

L’empreinte carbone permet de quantifier le volume de gaz à effet de serre produit directement ou indirectement par la population. C’est un élément qui permet d’estimer le volume de CO2 dégagé par l’effet d’une entité avec précision, par exemple la voiture.

L’empreinte carbone d’une voiture

Les véhicules font partie des principaux producteurs de gaz à effet de serre, puisqu’ils produisent plus de la moitié de ces émissions au quotidien. Les voitures personnelles occupent la première place, puis suivent les poids lourds et les véhicules utilitaires. Pour avoir plus d’informations, il faut comparer le bilan carbone des voitures diesel, essence et électrique.

  • Les véhicules diesel

Ce type de voiture est le plus polluant parmi les trois catégories (3,1 tonnes de CO2 par tonne équivalent en pétrole (tep). Cependant, il consomme moins de carburant qu’un véhicule à essence.

Son empreinte carbone est moins élevée que celle d’une voiture à essence avec 0,251 kg de CO2 par km.

Ces véhicules produisent cependant de nombreuses particules fines lors de la combustion du gasoil, ils sont donc soumis à de nombreuses règles. La norme Euro 6 limite le nombre de particules fines à 80 mg/km. 

  • Les voitures à essence

Une voiture essence produirait environ 2,9 tonnes de CO2 tep et 0,259 kg de CO2 par km. On peut donc conclure que le bilan carbone en km des véhicules essence et diesel est presque le même.

L’émission de particules fines est limitée par la réglementation Euro 6 à 60 mg/km. 

  • Les voitures électriques

Les voitures électriques sont reconnues comme les moins polluantes par rapport aux véhicules essence et diesel. Elles émettent en moyenne 60% gaz à effet de serre de moins que les autres.

Cependant, la fabrication de ce modèle occupe une place importante dans la pollution de l’environnement. En effet, la batterie en lithium dont elles sont munies favorise 75% de leur empreinte écologique, surtout lors de l’extraction du matériau indispensable à sa fabrication. Cette opération exige effectivement la consommation de beaucoup d’énergie, ce qui favorise l’importante émission de CO2.

Mais une fois la voiture fabriquée, elle produit 60% moins de CO2 que les véhicules thermiques.