You are currently viewing Nos conseils d’achat de voiture verte

Nos conseils d’achat de voiture verte

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Automobile

Les voitures écologiques ont la cote dans un contexte mondial de promotion de véhicule propre. Le choix d’une voiture verte n’est cependant pas aussi aisé. Avec quelques conseils, vous pourrez acheter un modèle répondant à vos besoins et goûts.

Voiture thermique fonctionnant avec du biocarburant

Les voitures thermiques peuvent passer au vert en fonctionnant avec du biocarburant, émettant très peu de particules fines et de CO₂.

Parmi les carburants bio, on peut citer le bioéthanol produit à partir de céréales et de betteraves qui rentre jusqu’à environ 85% dans la composition du Superéthanol E85. Votre thermique doit toutefois être équipée d’un boitier E85 pour fonctionner avec ce carburant vert. Des primes à la conversion sont offertes par les régions pour aider les automobilistes à acquérir cette technologie.

Les véhicules diesel peuvent aussi fonctionner avec du biodiesel conçu avec de l’huile végétale de colza, de tournesol, de soja et de palme, servie dans les stations-service. De même, l’huile végétale composée de différentes huiles (colza, palme, friture, etc.) et de graisses résiduelles est compatible avec un moteur diesel, composant 50% du carburant. C’est un combustible d’avenir dans la quête de voiture propre, car il pourrait se substituer à terme au gasoil ou à l’essence.

Ces biocarburants, bien que préconisés dans l’option d’une mobilité verte, n’ont pas encore été estimés par rapport à leur impact sur l’environnement.

Véhicule électrique

La voiture 100% électrique est le choix écologique le plus utilisé comme alternative aux moteurs thermiques (essence, gasoil). Les modèles électriques émettent très peu de dioxyde de carbone et de dioxyde d’azote. Ils ne génèrent pas de particules fines et de pollutions sonores, car très silencieux.

Les acquéreurs de ces voitures bénéficient non seulement de la prime à la conversion, mais aussi du bonus écologique, deux aides octroyées par l’Etat pour booster le passage au vert. Cette subvention permet de faire des économies atteignant les douze mille euros selon votre véhicule et revenu fiscal de référence.

Le fonctionnement de l’électrique à l’année est moins coûteux que l’essence et le diesel.

Toutefois, le problème majeur avec les véhicules électriques réside dans leur autonomie qui oscille entre 300 et 500 km, recommandée pour une conduite en ville. Bien qu’on note une multiplication des bornes de recharge dans les aires urbaines, ces points de ravitaillement ne couvrent pas totalement et de manière équilibrée le territoire national. Le temps de rechargement plus ou moins long et la perte de capacité de la batterie au fil du temps sont entre autres les difficultés rencontrées avec ces modèles.

Voiture hybride

La voiture hybride emprunte les caractéristiques à la fois des modèles thermiques et électriques. Elle fonctionne avec un moteur à essence, des moteurs électriques et une batterie. Cette motorisation émet très peu de dioxyde de carbone et permet d’économiser un maximum de carburant.

Vous avez le choix entre l’hybride classique (HEV) et l’hybride rechargeable. La version classique est dotée d’un moteur électrique adapté aux courtes distances et à de petites vitesses. La batterie est auto rechargeable grâce à l’énergie cinétique, générée par différents paramètres. Le modèle rechargeable est doté d’une batterie plus importante que vous pouvez alimenter à une borne. La voiture peut dans ce cas parcourir une longue distance grâce uniquement au moteur électrique, avant le relais du système thermique.

La voiture hybride a l’avantage d’offrir deux choix de motorisation, mais elle demeure encore coûteuse. Le poids de la batterie est assez lourd pour le véhicule, ce qui peut accroitre la consommation d’essence ou de diesel quand le moteur thermique est actionné.

L’hydrogène, la voiture de l’avenir

La voiture hydrogène est une offre d’avenir considérée comme un véhicule propre, une mobilité durable. L’hydrogène est substituable aux carburants fossiles (pétrole, gaz). Mais peu de constructeurs proposent ce type véhicule.